TEMPS LIBRE se met à blogger !

Temps Libre a son blog ! Vous pouvez consulter les archives sur l'ancien site :
... et utiliser ce blog pour communiquer.

dimanche 17 juin 2012

LE WEEK-END A EU-LE TREPORT

Un joli week-end pour des randonneurs toujours sympas ...
Samedi matin, nous arrivons au château d'EU, petit déjeuner et départ pour la rando. Pleuvra ? Pleuvra pas ?
Nous sortons de la ville et nous dirigeons vers la "chapelle Saint-Laurent bâtie en 1613 par Catherine de Clèves, en mémoire de son défunt époux, assassiné à Blois en 1588."  Belle côte qui nous met en jambes pour la suite.

Le midi, retour au parking et pique-nique au bord de l'étang.

15h00 : visite du château-musée : magnifique ; visite de l'abbatiale : superbe. Coup de coeur pour la richesse patrimoniale de EU.
Après la visite, petite rando en direction du Tréport : 5 kms de plus pour les courageux qui n'en ont pas eu encore assez !
Le soir, nous nous installons à l'Auberge de jeunesse. Repas au centre puis sortie à EU. Pour faire plaisir à nos randonneurs, nous avions commandé quelques festivités. Ainsi, fête de la musique et feux de la Saint Jean nous ont réjouis et réchauffés tout au long de la soirée. La musique enlevée d'un concert "bretonnant" nous a permis de danser le Madison : rapidement, lentement, en tournant ... 


Vers minuit, nous allons nous coucher. Je sais que la nuit a été rude pour certains: ronflements divers et variés ; utilisations intempestives de lampes de poches ; levers (très) matinaux ; ricanements puérils, j'en passe ...


Mais, le lendemain, tout le monde est de bonne humeur et nous parons pour le Tréport. Après avoir longé le port, nous prenons le funiculaire. Dominique V. préfère prendre les escaliers - Paul, grand seigneur, l'accompagne - tandis que Martine L. accepte de monter avec nous mais, terrorisée, elle s'accroche à moi et manque de me casser 3 doigts de la main droite !
Retour par la vieille ville et repas au Lagon Bleu.


Pleuvra pas, finalement ...


Nous rentrons : trafic fluide. Nous raccompagnons Monique et Annick. Premier coup de fil : Annick a oublié sa veste. Deuxième coup de fil : Monique a oublié ses chaussures. Troisième coup de fil : oubli de 2 Tupperwares. Quatrième coup de fil : Monique a laissé son sac - avec ses papiers - dans notre voiture ...
Au moment où j'écris, j'ai fermé les volets, éteint les lumières, débranché le téléphone. J'ai peur que Monique ne continue à m'appeler toute la nuit.


N'oubliez pas l'Assemblée générale du 27 juin !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email