TEMPS LIBRE se met à blogger !

Temps Libre a son blog ! Vous pouvez consulter les archives sur l'ancien site :
... et utiliser ce blog pour communiquer.

dimanche 17 décembre 2017

RANDONNEE DU 10 DECEMBRE : MARCHE DE NOEL, LOUVIERS

DECOUVERTE DE LA CITE DRAPIERE

HISTOIRE DE LOUVIERS
En 965, Richard 1er (duc de Normandie) cède les églises de Louviers et Pinterville et les pêcheries des moulins de Louviers. C'est la première fois qu'apparaît le nom de Louviers sur un acte officiel.
Jusqu'au milieu du 14ème siècle, la ville prospère grâce à l'industrie drapière.
En 1418 (pendant la Guerre de cebt ans : 1337/1453), la ville est assiégée par les Anglais. 120 Bourgeois sont exécutés et les autres n'ont la vie sauve qu'en payant une rançon de 15 000 écus (environ 20 000 euros). Puis la ville est occupée pendant 11 ans. En 1431, les Anglais rasent Louviers. 
En 1440, la ville est enfin libérée et les habitants peuvent la reconstruire. En 1441, Charles VII exempte les Lovériens des impôts royaux pour les remercier de leur fidélité à la Couronne de France.
En 1562, le Parlement de Normandie, Roeun étant tombée aux mains des Protestants, est transféré à Louviers.

En 1681, l'administration royale ouvre une manufacture drapière, redonnant à la ville une certaine prospérité. Au cours du 17ème, 5 épidémies de peste frappent la ville, faisant de nombreuses victimes.
Au 18ème siècle, de nombreux fléaux touchent Louviers : terribles hivers, grande tempête de 1705, inondations, incendies. En 1709, un loup enragé entre dans la ville et mord 15 personnes (5 meurent). En 1785, une première usine est installée avec des métiers à filer le coton selon le modèle anglais.
Nouvelle crise industrielle au moment de la Révolution mais l'abaissement des prix du drap lié à la qualité du travail permettent à Louviers de s'enrichir jusqu'au milieu du 19 ème siècle et favorise les travaux d'embellissement de la ville.
En juin 1940, Louviers a été bombardée puis reconstruite après-guerre avec de nouveaux quartiers : Saint-Lubin, Saint-Germain, la Roquette, la Côte de Paris, Saint-Jean.

Malgré un froid de canard, nous étions 16 à parcourir les rues de la ville de Louviers afin d'en connaître un peu plus sur cette cité drapière. Après en avoir découvert les principaux centres d'intérêt, nous nous sommes rendus au marché de Noël, installé maintenant sous la Halle, pour déguster qui, un vin chaud, qui, un bon chocolat offerts par l'association.
Le vin chaud, préparé avec du vin blanc aromatisé au miel, nous a été proposé par Patricia et François (voir photo ci-dessous), apiculteurs à Porte Joie.
Nous les remercions pour leur accueil !
Si vous voulez en savoir plus, suivez leur page Facebook.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email